Voici ce qui arrive à vos cellules lorsque vous vieillissez - Partie 3

Nous associons tous le vieillissement à la multiplication des rides, au grisonnement des cheveux ou à la difficulté de se lever d'une chaise longue. Mais à quoi ressemble le vieillissement dans nos cellules ? Vue au microscope d'une coupe transversale de cellules de tissu de peau humaine.

Si vous faites un zoom sur une seule cellule, vous trouverez une ruche d'activité. Les messages entrent et sortent et la cellule assemble de nouvelles protéines, décompose les déchets et produit de l'énergie. Parfois, elle peut copier son matériel génétique et se diviser, produisant ainsi de nouvelles cellules.

Avec l'âge, certains de ces processus commencent à se dégrader. Voici quelques exemples de ce qui peut se produire.

L'USURE CELLULAIRE

La plupart des activités d'une cellule sont régies par un manuel d'instructions interne : son ADN. La façon dont ce manuel d'instructions est lu diffère d'une cellule à l'autre, grâce à des surligneurs qui indiquent les parties du manuel qui s'appliquent, un processus appelé épigénétique.

Au fil du temps, nos cellules sont exposées à des facteurs environnementaux tels que le tabac ou les UVqui peuvent influencer les parties de notre ADN qui sont "lues" par les cellules.

Un marqueur épigénétique qui augmente avec l'âge est la méthylation. Les scientifiques ont même inventé le terme 'horloge épigénétiquecar il est possible de déterminer l'âge d'une personne en examinant le degré de méthylation de son ADN. Dans les cellules de la peau, il a été démontré que la méthylation affecte le fonctionnement des cellulesDans les cellules de la peau, il a été démontré que la méthylation affecte le fonctionnement des cellules, ralentissant la production de protéines importantes pour le maintien de l'élasticité de la peau, entre autres. Lorsque la cellule se divise, ces marqueurs sont transmis et influencent le comportement de la prochaine génération de cellules cutanées.

DIVISION IMPARFAITE

Une autre conséquence de la copie répétée de l'ADN est l'accumulation d'erreurs ou de mutations. Les mutations peuvent nuire au bon fonctionnement des cellules. Et bien que les cellules soient très douées pour faire face aux cellules mutéesEn fin de compte, trop de dommages à l'ADN les submergera.

Les mutations ne sont pas le seul risque. Il est impossible pour une cellule de copier les informations situées à l'extrémité d'un brin d'ADN - l'extrémité de chaque chromosome - de sorte que chaque fois qu'une cellule se divise, des sections d'ADN sont perdues. Pour compenser, notre ADN comporte une séquence répétée d'ADN "inutile" à l'extrémité de chaque chromosome, appelée télomère. 

Une grande quantité d'ADN peut être perdue dans les télomères sans causer de dommages. Mais à chaque fois qu'une cellule se divise, son les télomères raccourcissent jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de tampon protecteur et que la cellule doive prendre des mesures d'évitement pour éviter d'endommager des sections importantes de l'ADN. Diagramme montrant le raccourcissement télémétrique et la division cellulaire

MÊME LES CELLULES S SANTÉ MEURENT

Ce qui arrive à l'ADN d'une cellule au fil du temps (et après de multiples cycles de division) est un élément important du processus de vieillissement, mais ce n'est pas le seul. Comme toute pièce de machinerie complexe, différentes parties sont endommagées ou usées par une utilisation excessive. L'assemblage des protéines et la production d'énergie deviennent moins efficaceset les déchets commencent à s'accumuler.

Tous ces processus poussent une cellule vers l'autodestruction ou le retrait permanent du cycle cellulaire, un état appelé sénescence cellulaire. Il s'agit de filets de sécurité importants pour l'organisme, qui veillent à ce que les cellules défectueuses ne continuent pas à se diviser et à ce que les dommages s'arrêtent avec elles. Une cellule de la peau peut ne vivre que 2 à 3 semaines et ce n'est pas grave, car d'autres cellules se divisent pour prendre le relais.

La mort cellulaire ou sénescence devient un problème plus important lorsque les cellules ne se renouvellent plus. Cela signifie qu'il y a de moins en moins de cellules "fraîches" et saines, ce qui, en ce qui concerne notre peau, se traduit par une peau plus fine et plus fragile.

RALENTIR LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE

En comprenant les processus de vieillissement dans différentes cellules, les scientifiques peuvent apprendre quels sont les déclencheurs environnementaux à éviter et identifier les interventions qui pourraient interrompre les processus de vieillissement. 

Prenons l'exemple des changements épigénétiques. Les scientifiques ont découvert une famille de sept protéines appelées sirtuines qui contribuent à réguler les modifications épigénétiques de notre ADN, y compris dans notre corps. de notre ADN, y compris dans nos cellules de la peau. Mais avec l'âge, les niveaux de sirtuines diminuent. Comprendre comment augmenter les niveaux de certaines sirtuines, et la molécule dont elle a besoin pour fonctionner(NAD+) est un enjeu majeur pour les chercheurs.

Le vieillissement est manifestement un processus complexe. Nos cellules sont des machines qui travaillent dur, et comme toute machine, avec le temps, des pièces commencent à tomber en panne. Comprendre quelles sont les pièces défaillantes et comment les réparer jouera un rôle clé dans l'allongement de la durée de vie et l'amélioration de la santé.

Rejoignez-nous pour Partie 4 pour découvrir comment la longévité humaine a évolué au fil du temps.

Le contenu de cet article est uniquement destiné à des fins d'information.
Il n'est pas destiné à remplacer un avis, un diagnostic ou un traitement médical professionnel. Demandez toujours l'avis de votre médecin ou de votre prestataire de soins avant de commencer un nouveau régime ou programme de santé.
N'ignorez pas l'avis d'un médecin ou ne tardez pas à le consulter en raison de ce que vous avez lu sur ce site ou sur un produit Youth & Earth.

Rechercher